Le counseling d’orientation en ligne : un état de la situation
mercredi 8 juin 2016 — 10:30 à 12:00
MANOIR DES SABLES — Cantons A
photo-Michel-ccpa 2015
Numéro : 1548 Nature : 1-Conférence / Exposé Durée : 1 h 30 / 90 min.Participants : 40

Titre : Le counseling d’orientation en ligne : un état de la situation

Responsable : Michel Turcotte Rôle : Coordonnateur de la proposition, Présentateur
Fonction : recherche
Organisme : Travailleur autonome, étudiant
Michel Turcotte, c.o., est doctorant en science de l’orientation. Il a travaillé une trentaine d’années au gouvernement fédéral à titre de formateur de conseillers en emploi, de développeur de contenu d’intervention et de formation, d’intermédiaire entre la recherche, la pratique et les politiques publiques. Son champs d’intérêt actuel porte sur les interventions à distance.

Compétence(s) visée(s) par votre présentation :

  • Concevoir l’intervention en orientation
  • Intervenir directement

Secteur(s) de pratique visé(s) par votre présentation :

  • Tous les secteurs

Résumé court:

Les conseillers/ères d’orientation utilisent les technologies de l’information et des communications depuis une quarantaine d’années, essentiellement pour transmettre de l’information, offrir aux clients engagés dans des processus d’orientation une certaine forme d’accompagnement, et administrer des tests. Nous présenterons certains constats qui se dégagent de la littérature, en insistant sur les éléments qui pourraient aider les c.o. à se réfléchir à une pratique possible de counseling d’orientation à distance et nous présenterons les résultats d’une enquête faite auprès des c.o. quant à l’utilisation des TICs dans leur pratique.

Résumé détaillé :

Malgré la présence des technologies de l’information et des communications (TICs) dans l’univers des conseillers d’orientation depuis plus de 40 ans, pour un large pourcentage d’entre eux, leur utilisation se limite presque essentiellement à gérer et à transmettre de l’information, à offrir aux clients engagés dans des processus d’orientation en mode autonome une certaine forme d’accompagnement, et à administrer des tests.

Il ressort des recension des écrits et méta-analyse de Richards et Vigano (2013), Barak, Hen, Meyran et Shapira (2008) les constats suivants: la majorité des interventions se font via des échanges de courriels ou de séances de clavardage asynchrone ou synchrone, et se sont généralement des interventions de courte durée; ces modalités de pratique sont peu intégrées à la formation initiale des c.o. ; elles peuvent répondre à une diversité de problèmes et de difficultés reliés au domaine de la santé mentale et des relations humaines, en particulier celles d’ordre relationnel, familial, d’humeur et d’anxiété; les interventions à distance semblent être aussi efficaces que celles menées en personne.

Nous en savons très peu sur l’intensité de l’utilisation des TICs dans la prestation de services des c.o. (Glasheen, Campbell et Shochet, 2013; Vuorinen, Samson et Kettunen, 2011). Peu de conseillers d’orientation offrent des services de counseling à distance, et pourtant, l’une des premières motivations à utiliser les TICs est de rejoindre des populations qui autrement ne feraient pas appel à des services d’orientation, que ce soit pour des raisons de mobilité, de confidentialité ou de préférence personnelle (Mallen, Jenkins, Vogel et Day, 2011).

Nous présenterons dans un premier temps certains constats qui se dégagent de la recension des écrits, en insistant particulièrement sur les éléments qui pourraient aider les c.o. à se positionner sur une pratique possible de counseling d’orientation à distance et nous présenterons dans un deuxième temps les résultats d’une enquête visant à examiner l’utilisation et la perception des conseillers d’orientation dans le contexte québécois, quant à l’utilisation des TICs dans leur pratique.

Références :

Barak, A., Hen, L., Meyran, B.N. & Shapira, N. (2008). A comprehensive review and a meta-analysis of the effectiveness of intrenet-based psychotherapeutic interventions. Journal of Technology in Human Services, 26 (2), 109-160.

Bimrose, J., Hughes, D., & Barnes, S-A. (2011). ICT and careers practice: Extending the knowledge base. A report prepared for the UK Commission for Employment and Skills, Wath-upon-Dearne, South Yorkshire.

Finn, J., Barak, A. (2010). A descriptive study of e-counsellor attitudes, ethics, and practice. Counselling and Psychotherapy Research. 10:4, 268-277.

Glasheen, K., Campbell, M.A., & Shochet, I. (2013). Opportunities and challenges : school guidance counsellors’perceptions of counselling students online. Australian Journal of Guidance and Counselling, 23 :2, 22-235.

Richards, D., Vigano, N. (2013). Online counseling : a narrative and critical review of the literature. Journal of Clinical Psychology, 69(9), 994-1011.

Vuorinen, R, Sampson, J.P., & Kettunen, J. (2011). The perceived role of technology in career guidance among practitioners who are experienced internet users. Australian Journal of Career Development, 20:2, 39-46.

Contribution(s)
 
Nom : Professeure Liette Goyer, Ph.D.
Fonction : Professeure agrégée
Organisme : Université Laval
Biographie :

Liette Goyer, Ph. D., est conseillère en orientation, superviseure et psychothérapeute. Liette Goyer est aussi chercheur, professeur titulaire et directrice des études supérieures en counseling et orientation à l’Université Laval. Elle est associée aux travaux pancanadiens du Groupe de recherche canadien sur les données probantes en développement de carrière. Ses intérêts de recherche portent sur les fondements et processus en counseling et en orientation, les indicateurs communs au service de l’évaluation des programmes, des services et des interventions auprès des jeunes et des adultes. Elle dirige le Laboratoire sur l’analyse des dispositifs d’accompagnement et la compétence à s’orienter (ADACO) affilié au Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT).


Liste des documents