Les effets des technologies de l’information et de la communication sur la conciliation travail-famille et les relations interpersonnelles chez des travailleurs autonomes
jeudi 9 juin 2016 — 08:30 à 10:00
MANOIR DES SABLES — Cherry River B
Lise_0040
Numéro : 1539 Nature : 1-Conférence / Exposé Durée : 1 h 30 / 90 min.

Titre : Les effets des technologies de l’information et de la communication sur la conciliation travail-famille et les relations interpersonnelles chez des travailleurs autonomes

Responsable : Lise Lachance Rôle : Conférencier principal
Fonction : Professeure titulaire
Organisme : Université du Québec à Montréal
Lise Lachance, Ph. D., est professeure titulaire au Département d’éducation et pédagogie de l’Université du Québec à Montréal. Elle est chercheuse au Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT) de l’Université Laval et fait partie du Groupe de recherche et d’intervention sur la présence attentive (GRIPA) de l’UQAM ainsi que du Laboratoire sur l’adaptation personnelle, sociale et neuropsychologique (LAPERSONE) de l’Université du Québec à Chicoutimi. Ses travaux de recherche portent sur la conciliation des rôles de vie et le fonctionnement social. Ils visent à mieux comprendre le processus d’adaptation des individus lors de l’accomplissement de rôles multiples, d’importantes transitions ou d’événements de vie majeurs et à identifier les ressources et les stratégies les plus efficientes pour favoriser leur adaptation.

Connaissances obligatoires pour assister à votre présentation : Non

Compétence(s) visée(s) par votre présentation :

  • Concevoir l’intervention en orientation
  • Gérer sa pratique de manière à en assurer la rigueur et la pertinence, conformément aux normes en vigueur

Secteur(s) de pratique visé(s) par votre présentation :

  • Tous les secteurs

Résumé court:

Malgré l’omniprésence des technologies de l’information et de la communication (TIC), leurs conséquences dans la vie des travailleurs et des familles sont peu documentées. Cette communication traitera des effets positifs et négatifs de leur utilisation sur la conciliation travail-famille et la qualité des relations interpersonnelles chez des travailleurs autonomes, un groupe particulièrement vulnérable à l’interférence des TIC dans leur vie privée. Les particularités du travail autonome en relation d’aide et les stratégies de conciliation des domaines de vie seront abordées en vue d’enrichir les connaissances pour le counseling d’orientation.

Résumé détaillé :

La conciliation travail-famille est un enjeu sociétal préoccupant. Au Québec et au Canada, de 46 à 61% des travailleurs vivent des conflits entre leurs rôles de vie. Ces conflits affectent le bien-être, la santé et les relations interpersonnelles des individus et de leur famille et engendrent des coûts considérables pour les organisations et la société. L’essor des technologies de l’information et de la communication (TIC; Internet, téléphone cellulaire ou intelligent, courriel, etc.) oblige maintenant à considérer dans les recherches sur la conciliation travail-famille le fait que les individus peuvent être « connectés » au travail et à la famille en tout temps, indépendamment de leur emplacement physique. L’utilisation des TIC présente des avantages et des inconvénients. D’une part, elle facilite la communication, la collaboration et l’accès à l’information, offre de la flexibilité dans la conciliation des rôles de vie, peut augmenter la productivité et permettre de résoudre les problèmes à mesure qu’ils apparaissent. D’autre part, elle génère des attentes face aux délais de réponse et accroît les demandes en termes de temps et d’attention. Leur utilisation peut devenir problématique quand elle contribue au sentiment d’isolement, lorsqu’elle interrompt souvent les activités en cours, se fait au détriment des relations interpersonnelles ou d’autres activités, ou encore quand elle empêche les individus de se détacher psychologiquement du travail, de récupérer et de vivre pleinement le moment présent. Malgré l’essor et l’omniprésence des TIC, leurs conséquences dans la vie des travailleurs et des familles sont peu documentées et les moyens pour en contrer les effets négatifs sont limités. L’étude des habiletés personnelles s’avère une piste prometteuse pour comprendre pourquoi, en dépit de similarités sur un ensemble de facteurs sociodémographiques et contextuels, certains individus arrivent à gérer les interférences des TIC et à concilier leurs rôles de vie alors que d’autres y parviennent difficilement. La recherche réalisée avait comme objectif de dégager les effets positifs et négatifs de l’utilisation des TIC sur la conciliation travail-famille et la qualité des relations interpersonnelles chez les travailleurs autonomes. Cette population a été retenue, car elle constitue un groupe particulièrement vulnérable à l’interférence des TIC dans leur vie privée. En effet, ces travailleurs doivent maintenir un lien quasi-permanent avec ceux recourant à leurs services. De plus, leur autonomie dans le choix des lieux et des temps de travail brouille les frontières entre leurs rôles de vie. Cette communication portera sur les résultats issus de données recueillies, par le biais d’un questionnaire en ligne, auprès d’environ 500 travailleurs autonomes œuvrant dans divers domaines professionnels. Pour être éligibles à la recherche, ceux-ci devaient participer au marché du travail à raison d’un minimum de 20 heures par semaine et utiliser des TIC. Cette communication traitera également des résultats de l’analyse de contenu d’entrevues semi-dirigées auprès de 25 professionnels en relation d’aide en pratique privée, dont 10 conseillers en orientation. Il sera question notamment des particularités du travail autonome en relation d’aide et des stratégies de conciliation des domaines de vie en vue d’enrichir les connaissances pour le counseling d’orientation.

Contribution(s)
 
Nom : Madame Léonie Gauthier-Richard, B. A.
Fonction : Coordonnatrice de recherche
Organisme : UQAM
Biographie :

Léonie Gauthier-Richard est candidate à la maîtrise en carriérologie à l’Université du Québec à Montréal. Ses intérêts en recherche et en counseling sont la conciliation des domaines de vie, le développement de projets et l’entreprenariat.

Résumé de la contribution :

Coordonnatrice de recherche dans le cadre du projet et étudiante à la maîtrise en carriérologie de l’UQAM dont une partie des données du projet de recherche sert à la réalisation de son mémoire

 
Nom : Professeur Louis Cournoyer, Ph. D. c.o.
Fonction : Professeur
Organisme : UQAM
Biographie :

Louis Cournoyer, c.o., est chercheur-professeur sur les questions de processus de prise de décision de carrière, de pratiques professionnelles de professionnels de l’orientation et du développement de carrière, ainsi que sur les enjeux d’intervention en counseling de carrière. Il maintient également une pratique professionnelle de 18 ans à titre de conseiller d’orientation et de 10 ans à titre de superviseur clinique pour professionnels. Il est également reconnu pour le site de formation et d’information continues sur la pratique et la recherche en orientation professionnelle “ORIENTATION POUR TOUS !” à http://www.orientationpourtous.co.

Résumé de la contribution :

Cochercheur du projet de recherche

 
Nom : Professeur Simon Grégoire, Ph. D.
Fonction : Professeur
Organisme : UQAM
Biographie :

Simon Grégoire est psychologue du travail, professeur à l’UQAM et directeur du Groupe de recherche et d’intervention sur la présence attentive (GRIPA). Il s’intéresse tout particulièrement aux programmes d’intervention basés sur la présence attentive et à leur rôle sur la santé psychologique des travailleurs. Les projets de recherche qu’il mène visent notamment à évaluer l’efficacité de ces programmes et à cerner leurs mécanismes d’action. Il fait partie des chercheurs du Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT).

Résumé de la contribution :

Cochercheur du projet de recherche

 
Nom : Professeure Geneviève Fournier, Ph. D.
Fonction : Professeure titulaire
Organisme : Université Laval
Biographie :

Geneviève Fournier, c.o., est professeure au Département des fondements et pratiques en éducation et directrice du Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT) de l’Université Laval. Elle s’intéresse aux processus d’insertion et d’intégration socioprofessionnelles ainsi qu’aux pratiques d’accompagnement des personnes en difficulté sur les plans professionnel, personnel et social. Ses travaux portent actuellement sur les parcours de vie professionnelle dits atypiques, les transitions professionnelles et de vie, les processus de construction identitaire, le rapport au travail et sur la conciliation des rôles de vie.

Résumé de la contribution :

Cochercheur du projet de recherche

 
Nom : Professeur Louis Richer, Ph. D.
Fonction : Professeur titulaire
Organisme : UQAC
Biographie :

Louis Richer, Ph.D. est professeur titulaire au Département des sciences de la santé de l’UQAC, directeur du LAPERSONE de l’UQAC, membre du GRIPA de l’UQAM et du CRIEVAT de l’Université Laval. Ses recherches traitent de la qualité de vie et du bien-être de populations à risque sur le plan développemental et de leurs proches ainsi que du processus d’adaptation des individus soumis à des stresseurs aigus ou chroniques. Ses projets impliquent des mesures de fonctionnement intellectuel, cognitif et exécutif.

Résumé de la contribution :

Cochercheur du projet de recherche


Liste des documents