Accessibilité et organisation des services d’orientation adaptés aux adultes sans diplôme
1re partie:
2e partie:

mercredi 8 juin 2016 — 13:30 à 15:00
mercredi 8 juin 2016 — 15:30 à 17:00

MANOIR DES SABLES — Cherry River A
MANOIR DES SABLES — Cherry River A
Belisle_Rachel
Numéro : 1529 Nature : 2-Atelier interactif ou expérientiel Durée : 3 h / 180 minutes (incluant une pause de 30 min.)Participants : 30

Titre : Accessibilité et organisation des services d’orientation adaptés aux adultes sans diplôme

Responsable : Rachel Bélisle Rôle : Coordonnateur de la proposition, Conférencier principal
Fonction : Directrice du département d’orientation professionnelle
Organisme : Centre d’études et de recherches sur les transitions et l’apprentissage, Université de Sherbrooke
Rachel Bélisle, Ph. D., est professeure titulaire et directrice du Département d’orientation professionnelle de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke (Québec) et chercheuse au Centre d’études et de recherches sur les transitions et l’apprentissage (CÉRTA). Ses travaux de recherche s’inscrivent dans une perspective émancipatrice d’apprentissage tout au long de la vie et portent sur l’orientation des adultes en situation de précarité, la reconnaissance des acquis et des compétences ainsi que les pratiques de l’écrit des adultes non diplômés et des personnes professionnelles les aidant dans leurs démarches diverses.

Connaissances obligatoires pour assister à votre présentation : Diplôme ou expérience terrain (incluant stage de 1er ou 2e cycle en orientation).

Compétence(s) visée(s) par votre présentation :

  • Concevoir l’intervention en orientation
  • Intervenir directement
  • Exercer un rôle conseil auprès d’autres acteurs
  • Évaluer les impacts des interventions en orientation

Secteur(s) de pratique visé(s) par votre présentation :

  • Éducation
  • Employabilité
  • Organisationnel
  • Réadaptation

Résumé court:

Les résultats d’une étude sur les besoins d’orientation des adultes sans diplôme (Bélisle et Bourdon, 2015) indiquent un déficit majeur quant à la visibilité/lisibilité de l’offre de services en orientation auprès de ce sous-groupe de la population et suscitent une grande inquiétude quant à leur accès à toute la gamme des services d’orientation. Cet atelier, avec dimension expérientielle, vise notamment à présenter des résultats de cette étude et à réfléchir ensemble aux modalités d’organisation de services d’orientation soutenant l’apprentissage tout au long de la vie des adultes sans diplôme.

Résumé détaillé :

Dans le monde contemporain, le diplôme est au cœur de plusieurs politiques publiques d’éducation, de formation et d’emploi, les adultes qui n’ont pas un premier diplôme du secondaire font dorénavant l’objet d’une attention soutenue des décideurs. Mais qu’en est-il des personnes intervenantes et des organismes dédiés à l’information sur la formation et le travail? En orientation, les adultes sans diplôme peuvent-ils être considérés parmi les « clientèles émergentes » bien qu’ils fassent partie, depuis des décennies, des personnes usagères de services d’orientation ou de soutien à l’insertion socioprofessionnelle? Les personnes qui œuvrent en orientation depuis les années 1980 savent que ces adultes font partie de la population desservie par les centres locaux d’emploi, les organismes scolaires ou communautaires soutenant l’insertion sociale et professionnelle ou le développement de l’employabilité. D’ailleurs, une étude, auprès de conseillères et conseillers d’orientation (c.o.) œuvrant en milieux communautaires, indique que plus de la moitié du public desservi serait sans diplôme et que près des trois-quarts des c.o. travaillent différemment avec les adultes sans diplôme, surtout pour les inciter à obtenir un premier diplôme (Cardinal-Picard et Bélisle, 2011). Cette étude montre, par exemple, le déploiement de pratiques de l’écrit qui participent à la formation des adultes sans diplôme (Bélisle et Cardinal-Picard, 2012). On sait toutefois encore assez peu de choses sur les pratiques des c.o. quant au soutien des adultes sans diplôme dans un retour aux études ou autre type de formation (ex. : en entreprise d’insertion).
Une étude sur les besoins d’orientation des adultes sans diplôme, financée par une Action concertée MELS, MESS et FRQSC (Bélisle et Bourdon, 2015), indique que 60 % des adultes québécois sans diplôme de 18 à 64 ans ont envisagé faire un retour aux études au cours des cinq dernières années et que 50 % souhaitent avoir du soutien en orientation. Cependant, seulement 15 % sait à quel organisme s’adresser. Ces quelques statistiques, ainsi que d’autres résultats de cette recherche, indiquent un déficit majeur quant à la visibilité/lisibilité de l’offre de services en orientation. Ils suscitent aussi une grande inquiétude quant à l’accès à toute la gamme des services d’orientation développés au Québec au cours des dernières années. Cette inquiétude touche, par exemple, l’information sur les possibilités de reconnaissance d’acquis et de compétences pour les adultes sans diplôme, les services d’aide à la réalisation d’un projet de formation de base, l’accompagnement personnalisé d’un processus d’orientation et le soutien pour le maintien en emploi.
Cet atelier, s’inscrit dans l’axe 2 du Colloque 2016 de l’OCCOQ. Il vise à présenter et à discuter des résultats de cette étude; mettre en commun des stratégies développées par les c.o. pour donner un plein accès à leurs services aux adultes sans diplôme; réfléchir ensemble aux modalités d’organisation de services d’orientation soutenant l’apprentissage tout au long de la vie des adultes sans diplôme. On peut consulter préalablement le rapport de recherche Tous ces chemins qui mènent à un premier diplôme (Bélisle et Bourdon, 2015), en ligne sur le site du FRQSC (www.frqsc.gouv.qc.ca) et celui du CÉRTA (www.erta.ca).

Contribution(s)
 
Nom : Monsieur Sylvain Bourdon, Ph.D.Rôle : Présentateur
Fonction : Professeur-chercheur
Organisme : Centre d’études et d’apprentissages sur les transitions et l’apprentissage (CÉRTA), Université de Sherbrooke
Biographie :

Sylvain Bourdon, Ph.D, est professeur titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et directeur du Centre d’études et de recherches sur les transitions et l’apprentissage (CÉRTA). Ses travaux de recherche sur les parcours scolaires, l’éducation tout au long de la vie et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes visent à éclairer les politiques et interventions visant les populations en situation de précarité.

Résumé de la contribution :

Les résultats d’une étude sur les besoins d’orientation des adultes sans diplôme (Bélisle et Bourdon, 2015) indiquent un déficit majeur quant à la visibilité/lisibilité de l’offre de services en orientation auprès de ce sous-groupe de la population et suscitent une grande inquiétude quant à leur accès à toute la gamme des services d’orientation. Cet atelier, avec dimension expérientielle, vise notamment à présenter des résultats de cette étude et à réfléchir ensemble aux modalités d’organisation de services d’orientation soutenant l’apprentissage tout au long de la vie des adultes sans diplôme.

 
Nom : Madame Amélie Simard
Fonction : Auxiliaire de recherche
Organisme : CÉRTA, Université de Sherbrooke
Biographie :

Amélie Simard est étudiante à la maîtrise en orientation à l’Université de Sherbrooke, auxiliaire de recherche pour le projet Orientation des adultes sans diplôme dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie et membre étudiante du CÉRTA. Elle a été récipiendaire du prix de l’engagement étudiant 2013, de l’AQISEP. Son mémoire, en préparation, porte sur les représentations de l’orientation professionnelle chez les adultes sans diplôme.

Résumé de la contribution :

Les résultats d’une étude sur les besoins d’orientation des adultes sans diplôme (Bélisle et Bourdon, 2015) indiquent un déficit majeur quant à la visibilité/lisibilité de l’offre de services en orientation auprès de ce sous-groupe de la population et suscitent une grande inquiétude quant à leur accès à toute la gamme des services d’orientation. Cet atelier, avec dimension expérientielle, vise notamment à présenter des résultats de cette étude et à réfléchir ensemble aux modalités d’organisation de services d’orientation soutenant l’apprentissage tout au long de la vie des adultes sans diplôme.

 
Nom : Monsieur David Baril, c.o.Rôle : Présentateur
Fonction : Professionnel de recherche
Organisme : CÉRTA, Université de Sherbrooke
Biographie :

David Baril, c.o., est professionnel de recherche au CÉRTA, diplômé de la maîtrise en orientation de l’Université de Sherbrooke. Il a été récipiendaire du prix Wilfrid-Éthier en 2013. Il a coordonné plusieurs aspects du projet Orientation des adultes sans diplôme dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie. Lors de ses études de maitrise, il s’est penché sur l’ambivalence lors du passage à la FGA de jeunes de 16 à 25 ans.

Résumé de la contribution :

Les résultats d’une étude sur les besoins d’orientation des adultes sans diplôme (Bélisle et Bourdon, 2015) indiquent un déficit majeur quant à la visibilité/lisibilité de l’offre de services en orientation auprès de ce sous-groupe de la population et suscitent une grande inquiétude quant à leur accès à toute la gamme des services d’orientation. Cet atelier, avec dimension expérientielle, vise notamment à présenter des résultats de cette étude et à réfléchir ensemble aux modalités d’organisation de services d’orientation soutenant l’apprentissage tout au long de la vie des adultes sans diplôme.


Liste des documents