L’évaluation de nos interventions: une compétence à s’approprier
1re partie:
2e partie:

jeudi 9 juin 2016 — 13:30 à 15:00
jeudi 9 juin 2016 — 15:30 à 17:00

MANOIR DES SABLES — Cordial
MANOIR DES SABLES — Cordial
liettesepia
Numéro : 1450 Nature : 1-Conférence / Exposé Durée : 3 h / 180 minutes (incluant une pause de 30 min.)

Titre : L’évaluation de nos interventions: une compétence à s’approprier

Responsable : Liette Goyer Rôle : Coordonnateur de la proposition, Conférencier principal
Fonction : Professeure titulaire
Organisme : Université Laval
Liette Goyer, Ph. D., est conseillère d’orientation, superviseure et psychothérapeute. Liette Goyer est chercheuse, professeure titulaire et directrice des études supérieures en counseling et orientation à l’Université Laval. Elle est associée aux travaux pancanadiens du Groupe de recherche canadien sur les données probantes en développement de carrière. Ses intérêts de recherche portent sur les fondements et processus en accompagnement, en counseling et en orientation, les indicateurs communs au service de l’évaluation des programmes, des services et des interventions auprès des jeunes et des adultes. Elle dirige le Laboratoire sur l’analyse des dispositifs d’accompagnement en counseling et orientation (ADACO) affilié au Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT). Liette.goyer@fse.ulaval.ca

Compétence(s) visée(s) par votre présentation :

  • Évaluer les impacts des interventions en orientation
  • Gérer sa pratique de manière à en assurer la rigueur et la pertinence, conformément aux normes en vigueur

Secteur(s) de pratique visé(s) par votre présentation :

  • Éducation
  • Employabilité
  • Organisationnel
  • Réadaptation
  • Tous les secteurs

Résumé court:

L’évaluation connaît un intérêt grandissant en counseling de carrière, elle permet de comprendre la situation de la personne dans son environnement et d’offrir une aide adaptée tout au long du processus d’intervention. Dans cette conférence seront abordés les éléments d’évaluation à considérer afin de concevoir et de suivre les effets de l’intervention. Ainsi, il est possible d’évaluer la progression des effets en cours d’intervention et ses effets ultimes. En fait, on croit important d’être en mesure de documenter les indicateurs d’effet tout au long du processus d’intervention.

Résumé détaillé :

Plusieurs acteurs du domaine de l’orientation déplorent le peu d’évaluation faites dans le cadre des services offerts dans ce domaine. Ce manque d’évaluation cause des problèmes notamment sur le renouvellement des offres de services. En effet, si les interventions et leur efficacité ne sont pas évaluées, les subventions peuvent facilement faire l’objet de coupures souvent arbitraires. Dans le cadre de cette conférence, des résultats d’une étude- réalisée par Michaud, Savard, Goyer et Paquette ( 2013), du Groupe canadien de recherche sur la pratique en développement de carrière (GDRC)- sont présentés. Ces résultats ont mené à la création d’un outil informatisé d’évaluation des interventions en développement de carrière. Nous verrons qu’en utilisant cet outil informatisé, en plus d’évaluer les divers effets de ses interventions, il est possible également pour les conseillères et les conseillers d’orientation d’avoir des pistes concrètes pour leur développement de compétences

Les résultats de l’étude permettent d’éclairer comment l’implantation d’un outil informatisé basé sur le modèle d’évaluation du GDRC peut contribuer à la transformation de la culture de l’évaluation dans les services d’orientation qui, actuellement, se centrent seulement sur les effets ultimes des interventions en employabilité (la personne a fait un choix ou s’est trouvé un travail) et il n’y a aucune évaluation dans le contexte scolaire. Trois catégories d’indicateurs communs ont été identifiées, soit des indicateurs d’états de la situation, de progrès des interventions et d’effets ultimes quant à l’atteinte des objectifs. Les résultats les plus novateurs pour la pratique en orientation concernent les indicateurs de progrès. Centrés sur les processus d’intervention et de développement de la compétence des personnes intervenantes, ces indicateurs sont prometteurs pour augmenter l’efficacité des interventions et des services ainsi que de contribuer à la transformation de la culture d’évaluation dans les services d’orientation. Les résultats de l’étude nous permettent de conclure à la crédibilité de six des sept indicateurs de progrès évalués en continu tout au long du processus, soit le sentiment d’efficacité personnelle (SEP), l’engagement, l’alliance de travail, l’estime de soi, l’autogestion (stratégie d’adaptation) et la conscience de soi.

Contribution(s)
 
Nom : Professeur Réginald Savard, Ph.D.
Fonction : Professeur
Organisme : Université de Sherbrooke
Biographie :

Réginald Savard est professeur titulaire au Département d’orientation professionnelle de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et directeur du Collectif de recherche en counseling et développement de carrière (CRCDC). Il enseigne le counseling de carrière individuel et les processus inhérents à la supervision clinique. Il est également conseiller d’orientation et psychothérapeute. Depuis plusieurs années, il s’intéresse l’évaluation et l’intervention en counseling de carrière avec des enjeux d’orientation, de réorientation, d’insertion, de réinsertion, d’adaptation et de réadaptation professionnelles ainsi qu’à l’évaluation. Ses recherches portent particulièrement sur l’efficacité de l’intervention, la formation et la supervision clinique en counseling de carrière. Il est co-auteur du livre « Tests à l’appui », pour allier psychométrie et counseling de carrière pour que l’évaluation soit thérapeutique.

 
Nom : Professeure Guylaine Michaud, Ph. D.
Fonction : Professeure
Organisme : Université Sherbrooke
Biographie :

Guylaine Michaud, c.o. est professeure titulaire au Département d’orientation professionnelle de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Ses recherches portent principalement sur l’évaluation de programmes et la carrière dans les organisations. Elle est spécialisée en recherche, formation et pratique du bilan de carrière et de compétences. Elle enseigne en counseling de carrière : fondements des approches et cours d’intervention. Elle est co-auteur du livre « Le bilan de compétence : regard croisé entre la théorie et la pratique » chez Septembre Éditeur, gagnant en 2007 du prix scientifique de l’OCCOPPQ.


Liste des documents